Journée mondiale des toilettes 2020

La journée mondiale des toilettes (JDT) est une célébration annuelle qui a lieu le 19 novembre.

Elle a été crée en 2001 par l’Organisation Mondiale des Toilettes (World Toilet Organisation) pour sensibiliser sur la situation inquiétante de l’assainissement dans le monde. En 2013, la célébration est également adoptée par l’ONU.

Journée mondiale des toilettes 2020

Pourquoi une journée mondiale des toilettes?

Les chiffres sur l’assainissement et ses conséquences sur la santé et l’environnement sont alarmants.

  • ” 4,2 milliards de personnes vivent sans accès à des installations sanitaires, soit plus de la moitié de la population mondiale.
  • 40 % de la population mondiale, soit trois milliards de personnes, vit sans installations de base à la maison pour se laver les mains avec du savon et de l’eau
  • 673 millions de personnes dans le monde pratiquent la défécation en plein air et sont privées de sanitaires – les matières fécales ne sont donc ni recueillies ni traitées.
  • 297 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de diarrhée pour avoir bu de l’eau insalubre ou par manque de services d’assainissement ou d’hygiène des mains.
  • À l’échelle mondiale, 80 % des eaux usées générées par la société retournent dans l’écosystème sans être traitées ni réutilisées.
  • D’ici à 2050, jusqu’à 5,7 milliards de personnes pourraient vivre dans des zones où l’eau devient rare au moins un mois par an, créant ainsi une concurrence sans précédent pour accéder à cette ressource.”

Quel est l’objectif de la journée mondiale des toilettes?

L’objectif principal de cette journée est d’alerter sur la situation de crise de l’assainissement dans le monde. L’assainissement est l’un des Objectifs de Développement Durable lancés en 2015 et qui vise à assurer au niveau mondial l’accès de tous à des toilettes d’ici à 2030.

Chaque année, des campagnes de sensibilisation à l’assainissement sont réalisées sous un thème défini. En 2019, la thématique retenue est ” l’assainissement durable et le changement climatique “.

La collecte des déjections humaines sans déversement par la mise en place de fosses étanches, de réseau d’assainissement ou un transport bien géré et un traitement permettent de préserver le milieu naturel ! En évitant ainsi la pollution, on préserve la faune et la flore et donc l’impact sur le changement climatique.
Des solutions permettant la valorisation des ces déchets existent et sont à encourager au maximum. Par exemple, la méthanisation permet de traiter les boues humaines tout en produisant du biogaz. Ce biogaz est une source d’énergie qui limite l’utilisation de l’énergie fossile, donc l’émission supplémentaire de CO2.
Les eaux usées sont également de bonnes sources de nutriments. Plutôt que de “gaspiller” ces azote et phosphore, elles peuvent être utilisées comme fertilisant après compostage ou déshydratation des boues.

Sources:
https://www.un.org/fr/observances/toilet-day
https://www.worldtoiletday.info/